Notre matière première producto de kelsen La dolomie, carbonate double de calcium et de magnésium CaMg(CO3)2 lorsqu’elle est théoriquement pure, contient un rapport stoéchiométrique des carbonates de calcium et de magnésium: 45,7% MgCO3 (21,85% MgO) y 54,3% CaCO3 (30,4% CaO).3 (30,4% CaO).

Dans la pratique, il n’en est pas ainsi, néanmoins, nos dolomies sont très proches de ces valeurs puisqu’elles ne contiennent pas d’impuretés indésirables pour la brique comme le sont les oxydes fondants de caractère acide SiO2, Al2O3 et Fe2O3. Un traitement intégral comme celui opéré par KELSEN suppose une maîtrise et un contrôle de toutes les phases d’obtention et de fabrication de cette matière première fondamentale.

L’extraction de la carrière s’accompagne d’un contrôle de qualité préalable à chaque dynamitage, indispensable pour décider l’utilisation de la matière première dans la fabrication de la brique.

Les approvisionnements en dolomie brute, fraîchement triée, suivent un chemin long et compliqué pour aboutir au façonnage d’une brique réfractaire basique de haute qualité comme la brique KELSEN. Comme on peut l’observer sur le diagramme (fig.1) le processus qui va depuis l’approvisionnement se poursuit par la calcination contrôlée pour obtenir les oxydes de CaO et MgO. Les fours de calcination de dernière génération fournissent le produit calciné aux presses de briquetage pour alimenter le four de frittage (températures supérieures à 2000ºC) où on arrive « presque » à fondre la dolomie pour obtenir un produit fritté de très haute densité (>3,30) dont la résistance à l’hydratation et la stabilité chimique jusqu’à la mise sur chantier (parois réfractaires en four de fusion) sont garanties. Ensuite, cette brique dolomitique très pure sera apte à résister aux attaques chimiques physiques et aux chocs thermiques, d’où la garantie d’une plus longue durée de vie et d’un meilleur rendement
Ce processus en deux phases (calcination et frittage) est celui qui produit le meilleur résultat final puisqu’en répartissant les opérations, il est possible de mieux contrôler les phases intermédiaires et d’obtenir un produit de qualité élevée et très constante. C’est le seul moyen d’atteindre des densités supérieures à 3,3 g/cm3, surtout si la matière première est aussi pure que la nôtre.

Dans le processus sidérurgique, la brique de dolomie a un avantage important, qui est celui du coût par tonne d’acier. Dans les fours de fusion, et surtout dans les poches d’affinage, notre brique remplit parfaitement ses fonctions. Ce sont des produits dont la qualité est adaptée à l’utilisation. Les types d’acier fabriqués, de plus en plus exigeants, requièrent en même temps des produits de haute qualité qui remplissent les prestations demandées.

Une dolomie frittée avec une composition chimique constante, comme celle indiquée dans le tableau ci-dessous, peut produire des briques de dolomie quasiment pures.

CaO/Mg 1,7
MgO 37
CaO 61
SiO2 0,2
Al2O3 0,2
Fe2O3 0,5
Densidad 3,2
Belen Industriagunea, 1 - 20150 Aduna (Guipúzcoa) - Tel: +34 943.69.60.99 - Fax: +34 943.69.17.77 - Email: refractarioskelsen@calcinor.com - Kelsen 2011

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web. Si vous continuez à naviguer, nous considérerons que vous acceptez de recevoir tous les cookies.

Mentions légales